Pétition UNPI

Grâce à son lobbying actif, l'UNPI ramène la politique du logement dans le débat présidentiel

Jean Perrin, reçu le 12 avril par Emmanuel Macron, a reçu un courrier officiel de ce dernier

Suite à la pétition que nous avons lancée pour interpeller le candidat, grâce aux chambres qui se sont mobilisées, nous avons recensé :

20 814 signataires en 2 semaines !
(internet + papier)

L'UNPI a déployé tous les moyens d'information et de communication possibles pour relayer cette pétition (réseaux sociaux, lobbying, internet, presse..).

Nous vous remercions chaleureusement pour votre mobilisation ainsi que les personnes qui s'y sont associées !

Au regard des demandes de l'UNPI : cette lettre est un 1er pas qui montre que les propriétaires comptent. Il y a dans les propositions des avancées comme le bail mobilité. MAIS cela ne suffit pas et ne répond pas totalement aux attentes des propriétaires. Le resserrement de l'ISF en Impôt sur la Fortune Immobilière n'est pas convainquant et stigmatisant. Nous demandons sa suppression totale.

Nous vous demandons de rester mobilisés et attentifs : l'élection présidentielle est une étape, les législatives en sont une seconde. Poursuivons notre engagement pour la défense des propriétaires !

Nous devons rappeler aux candidats que l'immobilier est créateur d'emploi et développe l'offre locative ! Celle-ci est indispensable à l'équilibre emploi-transport-logement.

Lire la lettre de M.Macron